Groupe BetemGroupe Betem

Paris le musée de la libération rejoint Denfert-Rochereau

Proposant plus de 3000 objets, documents originaux et photographies, le nouveau musée de la Libération de Paris ouvrira ses portes le 25 août. Situé anciennement à Montparnasse, il se trouve désormais place Denfert-Rochereau (Paris XIVe) dans un site patrimonial : les pavillons de Claude Nicolas LEDOUX (1787, classées en 1907), et l'ancien laboratoire d'essai des matériaux (1890). "Notre intervention consiste à restaurer les deux pavillons, à leur donner de la visibilité, de l'unité, et à introduire de la cohérence entre les trois bâtiments. Nous avons défini une variété d'espaces et une qualité de lumière (atrium central), avec des clairs obscurs, permettant de raconter l'histoire complexe de la libération" explique l'architecte Christophe Batard. Ces beaux volumes, fondés sur les trames initiales de Claude-Nicolas Ledoux, dégagent 2 400 m², dont 890 m² pour le musée lui-même.

Code coloré

A l'intérieur, l'approche, historique et pédagogique, commence dès l'entre-deux-guerres et la défaite de 1940. Le fil chronologique s'appuie sur une quarantaine de portraits, dont ceux, emblématiques de Jean Moulin et du Général Leclerc de Hauteclocque, mis en regard des évènements." Un code coloré permet de savoir où l'on se trouve dans le musée, chronologiquement et thématiquement", souligne la scénographe Marianne Klapisch.

Au rez-de-chaussée, c'est un "gris pierre" pour l'entre-deux guerres et un vert pour l'Occupation (couleur des uniformes allemands). 

En R-1, un rouge sombre habille les deux salles consacrées à la Résistance et au sacrifice de Jean Moulin, et l'on retorouve le "gris pierre" pour les combats de la Libération.

Clou de la visite : en R-2, l'abri de défense passive (1938) devenu le PC du colonel Rol-Tanguy depuis lequel il dirigea l'insurrection parisienne. Les travaux de second oeuvre (commencés en 2017) s'achèvent actuellement, et les aménagement scénographiques commencent.

Investissement : 20 M€, dont 13 M€ financés par la Ville de Paris
Maître d'ouvrage : Paris Musées (DCPA)
Architecte mandataire : Christophe Batard (ACMH), Artène Architecture
Scénographie : Agence Klapisch-Claisse
BET TCE : Betem
Acousticien : Lasa
Entreprises : CBC et CCR

Fiche référence