Groupe BetemGroupe Betem

BETEM AMO : Energie Hyd'Occ investit dans une usine de production d’hydrogène vert à Port-la-Nouvelle

Publié le dimanche 29 août 2021 à 18h00min par Hubert Vialatte

Hyd’Occ, société détenue par Qair Premier Elément et l’Arec, investit 25 millions d’euros dans la construction d’une usine de production d’hydrogène vert. Située sur le port de Port-la-Nouvelle, cette nouvelle usine sera commercialisée à partir d’octobre 2023.

USINE

Hyd’Occ investit 25 millions d’euros dans une usine de production d’hydrogène vert sur le port de Port-la-Nouvelle. Cette société est détenue à 65 % par Qair Premier Elément, filiale hydrogène du groupe montpellierain Qair, spécialisé dans les énergies renouvelables, et à 35 % par l’Arec, l’Agence régionale énergie climat d’Occitanie,
Objectif de l’opération : apporter une solution de mobilité zéro émission en matière de transport de fret routier. Cet hydrogène décarboné, produit localement, devrait être vendu 9 euros le kilo, pour ensuite arriver autour de 7 euros. Hyd’Occ « porte une vision de la chaîne de valeur, en incluant la production, le stockage à travers des conteneurs haute pression, le transport et la distribution », explique Bernard Gilabert, conseiller régional d’Occitanie spécialisé sur l’hydrogène.

L’utilisation de cet hydrogène est multiple. Il servira notamment pour une barge à Sète dédiée au raccordement à quai des navires, pour une drague à hydrogène prévue en 2024 destinée aux ports de Sète et Port-la-Nouvelle, et enfin pour alimenter des camions reliant l’Espagne et le nord de l’Europe. Les travaux de cette usine de 6000 m2 devraient débuter au printemps 2022. La commercialisation est prévue à partir d’octobre 2023.
Betem Ingénierie a en charge l’assistance à maîtrise d’ouvrage et la logistique des conteneurs sera gérée par le transporteur Camidi, implanté à Port-la-Nouvelle à côté de cette future usine. Une trentaine d’emplois directs, ainsi qu’une centaine d’emplois indirects seront créés par la société Hyd’Occ.

1500 tonnes d’hydrogène vert par an

L’usine produira 1500 tonnes d’hydrogène par an, soit10 MW, avec un objectif dans dix ans d’une capacité de 6000 tonnes par an. Elle possèdera un poste de transformation, en lien avec la ferme éolienne en mer qui sera prochainement exploitée par Eolmed et permettra d’alimenter les électrolyseurs. L’hydrogène entrera dans un atelier de compression, pour être produit sous forme gazeuse.

La société Hyd’Occ sera en lien avec le projet européen Corridor H2, destiné à offrir des stations de distributions à intervalles réguliers. « La Région Occitanie s’est engagée dans la mutation énergétique face aux enjeux du climat. Son ambition de région à énergie positive à l’horizon 2050 a intégré très tôt l’hydrogène vert comme ressource énergétique avant même que soit lancé le plan Hydrogène », a précisé Stéphane Arnoux, directeur développement de Qair Premier Elément, DG d’Hyd’Occ et délégué régional de France Hydrogène à nos confrères de L’Indépendant.
Hubert Vialatte

Sur la photo : l’hydrogène produit servira notamment pour une barge à Sète dédiée au raccordement à quai des navires,Crédits : Lydie Lecarpentier - Région Occitanie